vendredi 6 février 2015

Venise (part1)

Pour une première escapade en Italie, je n’aurais pas pu rêver mieux que Venise, surtout à cette période de décembre où la ville semble encore plus mystérieuse. Le plaisir de déambuler dans ses ruelles quasi vides et apprécier les couleurs du ciel qui se reflètent dans les eaux des canaux.. !

Gondolier à Venise

Tout commence en septembre dernier par une conversation avec mon frère qui me proposait de fêter ensemble le nouvel an… ! L’idée de célébrer la fin d’année par un séjour nous est vite venue en tête et c’est alors que nous avons recherché un point de chute Européen (idéal pour quelques jours) qui plairait tant à mon beau-frère qu’à mon beau brun.

Venise est apparue assez rapidement comme une escale sympa et surtout « exotique » à cette période de l’année. Je note bien exotique entre guillemets car même si l’endroit évoque le romantisme, le charme et le soleil de l’Italie, en décembre, je vous confirme que les températures sont bien hivernales et le ressenti plutôt humide (entre 0 et-2 degrés durant notre séjour). Nous avons béni nos anoraks, gants et bonnets à chacune de nos balades.. !

Place "San Marco" vu de la tour de garde
Vue du palais des doges depuis la tour de garde
Cette île portuaire accessible par bateau ou par train, est comme hors du temps. On a l’impression de faire un bond de plusieurs siècles en arrière de part ses nombreux palais, ponts et canaux.
Pour moi, Venise a deux facettes : Venise, la touristique avec ses sites incontournables : le pont Rialto, la place Saint-Marc et sa basilique, le pont des soupirs et ses nombreuses gondoles... (Comptez 80 euros pour apprécier juste 30 min de navigation dans les canaux…) Venise, l’insolite : par ses ruelles surprenantes plus ou moins étroites, ses merveilleuses basiliques inspirées de l’art oriental. C’est d’ailleurs comme cela que nous l’avons découverte, par nous-même en se perdant presque dans les cours secrètes, loin des lieux touristiques.

J’ai adoré me balader dans Cannaregio, l’ancien quartier Juif qui est un endroit calme et dépaysant du centre de Venise, découvrir le mystérieux Palais de Doges, goûter aux délicieuses viennoiseries, aux vraies pizzas italiennes et me restaurer de fruits de mer sans oublier le Spritz ! Enfin, l’escale sur Burano, une des plus belles îles de la Lagune ; a été un de mes moments favoris. Une promenade sur l'île provoque une sensation de dépaysement par rapport à tout ce que nous avions pu voir à Venise; je garde d’ailleurs en mémoire ce patchwork de couleurs absolument magnifique sur les façades de ce petit village de pêcheur…

Couché de soleil sur la "Basilica di Santa Maria della Salute" depuis le pont "Dell Academia"
Canal typique venicien
Marché "del Campo della pescaria" où s'est déroulé une scène une Johny depp saute d'un balcon dans The Tourist
Vitrine d'une boutique de verre de Murano
Les devantures des maisons de Burano et ses couleurs vivent
Pleine lune sur la place "San Marco"
Vue de nuit de l'île "San Giorgio Maggiore" depuis la place San Marco
Etandage typique des calle (rues) non touristiques de Venise
Vu de la "Basilica di Santa Maria della Salute" (ouverte et gratuite)
J’ai vraiment adoré séjourner quelques jours à Venise en cette période de fin d’année. Cette ville mérite qu’on s’y arrête pour 2 ou 3 jours, le temps de découvrir toutes les richesses qu’elle a à nous  offrir. J’espère que ces photos et mon récit vous auront donnés envie de vous y rendre à votre tour !

Connaissiez-vous Venise? Y a-t-il d’autres villes que vous me recommanderiez de visiter en Italie ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire